boy


boy

boy [ bɔj ] n. m.
• 1843; mot angl. « garçon »
1Jeune domestique indigène dans les pays autrefois colonisés. « Nous engageons [...] deux boys et un cuisinier » (A. Gide).
2(1956) Danseur de music-hall. Vedette entourée de boys et de girls.
⊗ HOM. Boille.

boy nom masculin (anglais boy, garçon) Jeune serviteur indigène, dans les pays africains et asiatiques. Familier. Soldat américain. Danseur de music-hall. ● boy (difficultés) nom masculin (anglais boy, garçon) Orthographe Plur. : des boys. ● boy (homonymes) nom masculin (anglais boy, garçon) boille nom féminin

boy
n. m.
d1./d Dans les pays autrefois colonisés (Asie, Afrique, Océanie, etc.), employé de maison indigène. Une vie de boy, roman de Ferdinand Oyono.
d2./d (Afr. subsah.; Viêt-nam, vieilli) Serveur, dans un café, un restaurant, etc.
d3./d Danseur de music-hall.

⇒BOY, subst. masc.
A.— Jeune garçon anglais :
1. ... en 1809, le roi George III d'Angleterre mit à la tête de l'aristocratique collège d'Eton le docteur Keate, petit homme terrible, qui considérait la bastonnade comme une station nécessaire sur le chemin de toute perfection morale, et qui terminait ses sermons en disant : « Soyez charitables, boys, ou je vous battrai jusqu'à ce que vous le deveniez ».
MAUROIS, Ariel ou la Vie de Shelley, 1923, p. 3.
B.— (Jeune) domestique indigène au service d'un Européen dans les pays coloniaux ou ex-coloniaux d'Afrique noire ou d'Asie :
2. Sa négresse, accroupie près de sa table, se tripotait les pieds et se les récurait avec un petit bout de bois. — Va-t'en boudin! lui lança son maître. Va me chercher le boy! Et puis de la glace en même temps!
CÉLINE, Voyage au bout de la nuit, 1932, p. 161.
Rem. On trouve en ce sens le fém. boyesse.
P. ext. Domestique de couleur, serviteur :
3. ... des messieurs, le chapeau vissé sur la tête, y [dans les hôtels] fument, dès le matin, de gros cigares, répartissent leur salive dans tous les crachoirs des environs et s'expriment en sonnant du nez; il y a des téléphones sur toutes les tables et les boys circulent en criant à tue-tête des numéros de chambre.
MORAND, New York, 1930, p. 140.
En partic. Palefrenier des chevaux de course. C'est un beau et bon cheval. Il tourne (...) au bout de la longe que tient le boy (VIALAR, Clara et les méchants, 1958, p. 250).
C.— Soldat américain. Vos braves boys américains et nos bons soldats français (DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1956, p. 656).
♦ Danseur faisant partie d'une troupe, d'un ensemble, dans les spectacles de music-hall. Ce n'étaient plus ici les rudes « poilus » (...) mais des « boys » comme dans une revue de music-hall (VIALAR, Le Petit jour, 1947, p. 342).
PRONONC. ET ORTH. :[]. BARBEAU-RODHE 1930 transcrit [] et propose : ,,ou à l'angl.`` Au plur. boys.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1672 « garçon qui nettoie les bateaux en Angleterre » (SEIGNELAY, Marine d'Anglet. dans BONN.), attest. isolée; 2. 1836 « jeune homme en Angleterre » (CHATEAUBRIAND, Ess. sur la litt. angl., Shakespeare, XI, 611, ibid.); 3. 1872 « jeune homme chargé du pansage des chevaux de course » (N. PEARSON, Dict. du sport français d'apr. FEW t. 18, p. 35); 4. 1890 « jeune serviteur indigène dans certains pays d'Afrique noire ou d'Asie »; (P. BOURDE, De Paris au Tonkin, Paris 2e éd. 1885 p. 134); 5. 1947 « danseur qui fait partie d'un ensemble dans les spectacles d'un music-hall », supra.
Angl. boy attesté dans NED au sens gén. de « garçon » dep. ca 1300 m. angl. boy (Becket), au sens de « domestique, esclave » dep. ca 1350 plus particulièrement au sens 4 dep. 1609, d'orig. discutée; au sens 5 le mot a été employé de manière à servir de masc. à girl terme de music-hall.
STAT. — Fréq. abs. littér. :165.
BBG. — BECKER (K.). Sportanglizismen im modernen Französisch (auf Grund von Fachzeitschriften der Jahre 1965-1967). Meisenheim, 1970, p. 86, 326. — BEHRENS Engl. 1927, p. 182. — BENVENISTE (É). Mécanismes et transposition. In : [Mél. Frei (H.)]. Cah. F. Sauss. 1969, n° 25, pp. 56-57. — BONN. 1920, pp. 16-17. — TARDEL (H.). Das Englische Fremdwort in der modernen französischen Sprache. In : Festschrift 45. Versammlung deutscher Philologen und Schulmänner, Bremen, 1899, p. 385.

boy [bɔj] n. m.
ÉTYM. 1857, in Höfler; attestation isolée, 1836; mot angl., « garçon ».
1 (1872). Jeune palefrenier.
2 (1843). Jeune domestique indigène en Extrême-Orient, en Afrique, etc. Boyesse. || Des boys [bɔj].
1 C'est elle qui jetait à son chien les restes de viande, plutôt que de les laisser finir par ses boys.
Gide, Voyage au Congo, in Souvenirs, Pl., p. 831.
2 Nous ne prendrons rien, dit Rolain en voyant le boy apporter un plateau garni de verres immenses.
Henri Fauconnier, Malaisie, p. 23.
(En franç. d'Afrique). Loc. || Boy-cuisinier. || Boy de chambre, de table.
3 (1947). Danseur de music-hall ( Girl); musicien d'un orchestre de variétés à l'américaine.
3 Il nous arrivait de voir ensemble un film nouveau; nous allâmes en grande pompe écouter Jack Hylton et ses boys (…)
S. de Beauvoir, la Force de l'âge, p. 43.
4 (Réempr. à l'angl.). || Les boys [bɔjz]  : les soldats (britanniques, américains).
DÉR. Boyesse.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • boy — boy …   Dictionnaire des rimes

  • Boy — bezeichnet: Boy (Album), Album der Band U2 Bottrop Boy, ein Stadtteil von Bottrop BOY (Band), deutsch schweizer Pop Duo Boy ist der Familienname folgender Personen: Adolf Boy (1612–um 1680), deutscher Maler Dietrich Jürgen Boy (1724–1803),… …   Deutsch Wikipedia

  • Boy — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. {{{image}}}   Sigles d une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres …   Wikipédia en Français

  • Boy — Boy, n. [Cf. D. boef, Fries. boi, boy; akin to G. bube, Icel. bofi rouge.] 1. A male child, from birth to the age of puberty; a lad; hence, a son. [1913 Webster] My only boy fell by the side of great Dundee. Sir W. Scott. [1913 Webster] Note: Boy …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Boy (U2) — Pour les articles homonymes, voir Boy. Boy Album par U2 Sortie 20 octobre 1980 …   Wikipédia en Français

  • Boy — [bɔy̮], der; s, s: livrierter [Hotel]diener: der Boy brachte ihn im Lift nach oben. Syn.: ↑ Diener, dienstbarer Geist. Zus.: Hotelboy, Liftboy. * * * Boy1 〈[bɔı] m. 6〉 = Boi Boy2 〈[bɔı] m. 6〉 Laufjunge, Bote, jugendl. Angestellter in Hotels ( …   Universal-Lexikon

  • boy — s.m. (Rar) 1. Servitor indigen din colonii (mai ales în hoteluri). 2. Dansator dintr un ansamblu de music hall. [< engl. boy – băiat]. Trimis de LauraGellner, 21.11.2004. Sursa: DN  boy (angl.) s. m., art. bóy ul; pl. bóy, art. bóy i [pro …   Dicționar Român

  • Boy A — Données clés Réalisation John Crowley Scénario Mark O Rowe d après le roman de Jonathan Trigell Acteurs principaux Andrew Garfield Peter Mullan Katie Lyons Sociétés de production Cuba Pictures Grande Bretagne …   Wikipédia en Français

  • boy — mid 13c., boie servant, commoner, knave, boy, possibly from O.Fr. embuie one fettered, from V.L. *imboiare, from L. boia leg iron, yoke, leather collar, from Gk. boeiai dorai ox hides. But it also appears to be identical with E.Fris. boi young… …   Etymology dictionary

  • boy — [boi] n. [ME boie, servant, commoner, knave, boy < ? OFr embuié, one fettered < embuier, to chain < em , EN 1 + L boiae, fetters, orig., leather collar for the neck < bos, ox, COW1] 1. a male child from birth to the age of physical… …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.